Le plan d’action personnalisé

©Shutterstock

©Shutterstock

Le Plan d’action personnalisé (PAP) comporte plusieurs aides visant à maintenir à domicile les pensionnés socialement fragilisés et en perte mineure d’autonomie. Ouvert dès 55 ans aux bénéficiaires des Activités Sociales, le PAP accompagne l’ensemble des besoins élémentaires de vie au quotidien.

Depuis le 1er janvier 2015, tout bénéficiaire pensionné des Industries électrique et gazière âgé d’au moins 55 ans et en perte d’autonomie peut disposer d’un Plan d’action personnalisé (PAP). Après une évaluation de ses besoins par un organisme agréé, partenaire de sa CMCAS, il peut bénéficier d’une aide-ménagère, de courses, du portage de repas, de travaux de jardinage, d’un accompagnement transports, et/ou de petits travaux d’adaptation du logement permettant de préserver son autonomie.

Une fois contactée, et sous réserve d’éligibilité du dossier, la CMCAS déclenche l’évaluation du bénéficiaire à son domicile par des structures évaluatrices. Cette évaluation d’une à deux heures permet de déterminer le niveau d’autonomie du bénéficiaire pour l’ensemble des ses besoins élémentaires de vie au quotidien (alimentation, habillement, et déplacements à l’intérieur du domicile, etc.)(1). Une fois le dossier accepté, le bénéficiaire est mis en relation avec un réseau d’associations proposant les services à la personne composant le PAP.

  • Pour qui ? Le PAP s’adresse aux bénéficiaires pensionnés des IEG d’au moins 55 ans, sous réserve de la prépondérance du régime (caisse de retraite prioritaire) ; les ayants-droits conjoints n’ayant jamais travaillé ; les ayants-droits bénéficiant d’une pension de réversion n’ayant jamais travaillé
  • Combien de temps dure la prise en charge ? Le PAP peut être déclenché pour une période de 18 à 24 mois
  • Pour quel montant ? Le plafond de financement du PAP est de 3 000 € par an, montant auquel participe financièrement le bénéficiaire en fonction de ses revenus (selon le barème de la Caisse nationale d’assurance vieillesse). La CMCAS finance le PAP de 27% à 90%, via le Fonds national d’Action Sanitaire et Social.

Démarche-clé : contactez votre CMCAS ou votre SLVie. Elles vous orienteront sur vos droits et déclencheront la démarche. Tout dossier respectant les critères d’éligibilité est accepté. En cas d’inéligibilité, vous serez orienté vers d’autres aides (proposées par les Activités Sociales ou aides de droit commun). Le PAP peut être déclenché toute l’année.

Bon à savoir : Le Fonds national d’Action Sanitaire et Social, financé par le 1%, disposait en 2015 d’un budget de 30 millions d’euros. Ce budget a été reconduit pour 2016.

(1) Le PAP s’adresse aux personnes relativement autonomes mais nécessitant un soutien du fait de leur âge, de leur santé, de leurs ressources et de leurs conditions de vie à domicile.

2 Commentaires
  1. VARIN 3 années Il y a

    ok pour les aides au inactif ; mais que fait on pour le personnel qui travaille apres 55 ANS .PAS TOUJOUR PAR CHOIX ;retraite a 62 ans pour le moment ;BIENTOT VOUS SERAIT SERVIE PAR LE 4 iem AGES dans les centre CCAS et restauration en central ;…….

  2. LETESSIER PATRICE 3 années Il y a

    Bonsoir,
    Pouvez vous m’envoyer un dossier concernant le PAP.J’ai fait un AVC et je suis handicapé a plus de 80%.Merci.

Laisser une réponse à LETESSIER PATRICE Cliquer ici pour annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

six + seize =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?