Les Inouïs du Printemps de Bourges bientôt dans vos centres de vacances

Source : www.facebook.com/LesiNOUiSduPDB/ (capture d’écran).

Du 24 au 29 avril, le Printemps de Bourges vous en met plein les mirettes : une flopée d’artistes reconnus côtoient les talents de demain, que les Inouïs du Printemps promettent de découvrir. Pour la première fois, des bénéficiaires rejoignent le jury de ce tremplin unique en France. Les jurés amateurs choisiront le grand vainqueur, qui se produira dans vos centres de vacances, dès cet été.

Depuis 32 ans, les Inouïs du Printemps sillonne l’hexagone à la recherche de la nouvelle pépite des musiques actuelles. De nombreux artistes reconnus sont passés par les Inouïs : Eddy de Pretto, Christine and The Queens, Skip the Use, Zebda… et la liste est longue ! Premier dispositif national de repérage et de sélection de nouveau talents artistiques, les Inouïs du Printemps s’appuient aujourd’hui sur plus de 350 professionnels qui défrichent sur tout le territoire les perles rares.

À vous de juger

Cette année, pour la première fois depuis l’existence du partenariat, s’y joindront des agents ou familles bénéficiaires de la CMCAS Berry-Nivernais, qui pourront assister aux concerts du 27 avril dédiés à la catégorie “chanson”, et choisir l’artiste qui se produira dès cet été dans les centres de vacances de la CCAS.
(Plus d’infos sur le site de la CMCAS)

Et s’il n’y avait que ça ! Comme chaque année, la CMCAS propose des places à prix réduit (sur présentation de la carte activ’) et ouvre une scène aux groupes amateurs composés d’agents, le 28 avril. Tous les ans, une colo fait vivre sept jours de folie à des ados de 15 à 17 ans.

Autant dire qu’entre le Printemps de Bourges et les Activités Sociales, le courant passe. Parmi les artistes que vous avez pu retrouver dans vos centres de vacances et qui jouent cette année au Printemps, on peut citer l’ovni à textes Raphaële Lannadère, alias L, mais aussi Gael Faure, ex-participant de la Nouvelle Star de retour avec un album folk résolument moderne (“Regain”), ou encore les soeurs jumelles d’Ibeyi, duo français d’origine vénézuélienne et cubaine et dont les textes mêlent anglais, espagnol et yoruba.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?