Welcome !

Signature de la convention au Ministère de l'Intérieur le mercredi 5 octobre 2016 ©Bertrand D Camaret/CCAS

Signature de la convention au Ministère de l’Intérieur le mercredi 5 octobre 2016 ©Bertrand D Camaret/CCAS

La Caisse Centrale d’Activités Sociales du personnel des Industries Electrique et Gazière met à nouveau à disposition des centres de vacances pour accueillir des réfugiés.

La CCAS a signé hier, mercredi 5 octobre, une convention nationale en faveur de l’accueil de réfugiés de Calais (Pas-de-Calais) avec le ministère de l’Intérieur. Une liste de centre de vacances, répartis sur l’ensemble du territoire national, soit 3200 lits, a été remise à l’Etat afin d’accueillir dès la mi-octobre des hommes et des femmes fuyant des zones de conflits.

capture-decran-2016-10-06-a-17-22-29Signée pour une durée de cinq mois, cette convention précise les modalités pratiques de la mise à disposition de ces centres de vacances adultes ou colo, vides durant la période hivernale.
En 2015 déjà, les CMCAS et la CCAS se mobilisaient pour venir en aide aux réfugiés : un peu plus de 160 d’entre eux avaient pu ainsi pu bénéficier d’un abri et d’une aide sanitaire et sociale sur quatre centres de vacances, comme Tantonville (Meurthe-et-Moselle) ou Luchon (Haute-Garonne).
Ce matin, les élu-es du conseil d’administration de la CCAS (CGT, CFDT, FO et CFE-CGC) ont réaffirmé que ces mises à disposition s’inscrivaient dans les valeurs des Activités Sociales : solidarité, dignité et justice.

Lire la déclaration du conseil d’administration

Par ailleurs, les élus nationaux de la CCAS ont réitéré leur soutien aux acteurs des Activités Sociales de l’énergie suite aux coups de feu tirés sur deux centres de vacances concernés par l’accueil des réfugiés à Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique) et Saint-Hilaire-du-Rosier (Isère).
De nombreux soutiens ont déjà été reçus dont celui du président-directeur général du groupe EDF, Jean-Bernard Lévy.

43 Commentaires
  1. BALOU 3 ans Il y a

    On marche sur la téte !!! Mesdames et messieurs les GRANDS COEURS donnant des leçons d’humanisme revenaient sur terre. Combien d’enfants et de familles de sdf dans une précarité extréme dans nos villes passeront encore un hiver dans la rue sans que cela apparemment ne vous interpellent, vous qui trouvaient normal d’accueillir des migrants sans papiers donc CLANDESTINS pour la plupart des hommes ayants laissés femmes et enfants à leur triste sort, qui n’ont rien à faire en france ,ce sont pour beaucoup des migrants économiques, vous qui trouvaient normal de les loger dans nos centres de vacances alors n’hesitaient pas ouvraient grand vos portes .C ‘est INACCEPTABLE, INADMISSIBLE et de quel droit une poignée de personnes se donnent le droit de décision sans consulter au préalable tous les agents concernés actifs et inactifs.
    A bon entendeur

  2. Patricia 3 ans Il y a

    Bonjour et merci pour cette initiative solidaire qui apportera je l’espère un peu de répit, de dignité et surtout d’espoir à toutes ces personnes…
    J’ai été heureuse de croiser et de dire bonjour dans le centre ville de Tourves le WE dernier à ces ados érhytréens dont certains jouaient au foot avec d’autres enfants sur la place du village.
    Les gestes simples sont parfois les plus touchants !

  3. Claire 3 ans Il y a

    Bravo pour la solidarité de la CCAS, je suis fière de toutes vos actions en faveur des gens qui ont tout perdu. Merci à vous.

  4. Kuntz 3 ans Il y a

    Je suis très contente qu’on accueille notre part de la misère du monde ! Bravo les décideurs, pas besoin d’un référendum, vous avez écouté votre conscience !

  5. GROSMAITRE 3 ans Il y a

    MTG
    Je suis très satisfaite que nos structures soient à nouveau utilisées pour la solidarité. Nos valeurs de partage, d’aide, de soutien sont la bases de nos activités sociales. Merci et bravo à nos élus de mettre ces valeurs en avant et de privilégier l’humain dans leurs choix. C’est pour cela qu’ils ont été élus.

    • GUERIN 3 ans Il y a

      j’espère que vous êtes en complète adéquation avec vos idée, vous avez. dont combattu de toute vos forces les manifestations contre la loi travail, organisées par nos organisations syndicales, malgré la décisions de nos représentants élus!!

  6. martin 3 ans Il y a

    comme beaucoup de mes collègues , je ne suis pas content de ces décisions sans au préalable eu une concertation des agents pour ou non ouvrir nos centres de vacances aux migrants ! pourquoi alors ne pas avoir ouvert nos centres pendant l’ hiver à tous les pauvres gents français sans abri et les sdf ? sans compter toutes les maladies venus de ces pays dont ces gents ne sont pas vaccinés , comme en france ! attention à nos enfants pour la colo et aux autres qui fréquenteront les institutions par la suite ; aux maladie comme la tuberculose etc..! nous serons vigilent la dessus et vous en porterez toutes les conséquences !! et après vous nous parlerez de budget ou dotations en déficits !! vous avez besoin de nous pour agire ou faire gréve ! tout ceci est politique et vous êtes comme eux et les agents ne vous ferons plus confiance dans l’avenir !! vous avez fait une grosse boulette sans avoir pris l’avis des agents ! vous avez passer outre vos droits ! les institutions edf/gdf ne sont pas votre ! mais à nous tous !!!!! surtout ne venez pas vous plaindre par la suite de quoi que ce soit des centres ou autres auprès des agents ! faites comme bon vous semble et débrouillez-vous seuls entre syndicats ………..

  7. ALAIN 3 ans Il y a

    Je suis scandalisé d’apprendre que tout ça s’est fait sans demander l’avis des agents .
    La grande majorité des réfugiés de Calais sont des réfugiés économiques et non des réfugiés de guerre et n’ont donc aucune légitimité à rester sur le sol français .
    Je pense que par de telles initiatives vous construisez des ponts d’or à la droite dure et au front national .
    Pourquoi ces mises à disposition de nos centres de vacances n’ont-elles jamais été proposées pour héberger nos sans abris qui passeront encore cet hiver sous les ponts ou dans des abris de fortune alors que des sans papiers seront tranquillement hébergés bien au chaud .
    Je pense que les gens favorables à accueillir en France toute la misère du monde devraient se porter volontaires pour les héberger chez eux , mais c’est plus facile de les imposer aux autres .

    • tonio 3 ans Il y a

      tout comme vous je suis scandalisé , tous les hivers des SDF vivent dehors et beaucoup meurent de froid cela la CCAS ne les loges pas ……. et cela dure depuis des années …. en 40 mon grand-père comme beaucoup d’hommes sont partis a la guerre ils n’ont pas fuit leurs pays …..

  8. JIMMY 3 ans Il y a

    Il y a l’Armée du Salut, les Restos du Coeur…. et maintenant la CCAS qui ouvre ses portes à la misère du monde. Que c’est beau et généreux. Bravo à nos élus pour cette initiative.
    C’est vrai, ne soyons pas égoïstes au point de penser qu’à nos vacances. Au contraire, nous devons continuer à nous battre pour que le fonds du 1% serve aussi à aider ces pauvres gens. Il faut savoir partager.
    Bravo et merci encore à tous ceux pour ce bel élan de fraternité et de générosité

  9. Tristan 3 ans Il y a

    Bonjour,

    Je suis choqué par les propos blessants de certains messages qui font peu de cas de la détresse de REFUGIES de conflits et non de migrants économiques.
    A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle et je suis fier qu’une telle décision ait été prise (doit-on consulter quand l’urgence est avérée ?).
    Maintenant, il est normal de se poser des questions sur les moyens qui devront être mis en œuvre y compris pour réaliser la maintenance des locaux pendant et après l’accueil des réfugiés, et comment elle va être financée. En effet je n’ai pas trouvé de réponse à cette question légitime qui peut inquiéter ceux qui viendrons en vacances.

  10. COMBERNOUS Jean-Louis 3 ans Il y a

    Une partie des commentaires des collègues relève de l’abjection. Comme s’il fallait faire un choix dans l’aide que nous devrions apporter à ceux qui sont dans la misère!!!
    La situation de pauvreté que connaissent 8 à 10 millions habitants de notre pays serait du à la CCAS qui n’agirait pas suffisamment et délibérément favoriserait les réfugiés. C’est absurde !
    Le patronat et la très grande majorité du personnel politique de notre pays, sont les principaux responsables de cette misère.
    Toutefois, il serait tout autant absurde d’absoudre ceux qui depuis des décennies ont décidé de ne rien faire contre les décisions patronales et gouvernementales.Ils ne participent à aucune action, restent au chaud chez eux concernant le personnel en inactivité de service ou s’abstiennent de faire grève s’ils sont actifs.
    Je suis persuadé que parmi les mécontents de la position de la CCAS, un grand nombre d’individus relevant de cette catégorie est légion!

  11. S....... 3 ans Il y a

    Je suis choquée par les messages de certains collègues, vous ne pensez qu’à votre petit confort. Le partage, la générosité vous connaissez ? Tout tourne autour de vous ??
    Heureusement qu’une autre partie de nos collègues sont ouverts et à généreux.
    La vie est courte, peace and love 🙂

  12. barbance 3 ans Il y a

    sollicitons nos patrons pour qui’ls mettent la main dans leur
    porte monnaie et les actionnaires pour qu’ils ouvrent leur coffre fort

  13. Ferria 3 ans Il y a

    Avec ces commentaires xénophobes, individualistes, je ne souhaite à personne d’être à La rue ou réfugier..
    je rappel qu’ils n’ont plus de logement, plus de repères, ils ne sont plus dans leurs pays et enfin ils ne sont pas en France pour faire du tourisme mais pour sauver leurs peau.

    • tonio 3 ans Il y a

      et les SDF ils ont des logements ? la CCAS ne les loge pas pour autant …

  14. charton jean claude 3 ans Il y a

    je suis fier que notre institution s’engage dans cette démarche et je voudrais dire à tout ceux qui protestent qu’il devraient réviser l’histoire
    de notre pays car beaucoup nos parents ont aussi étés des réfugiés fuyant les nazis et jetés sur les routes ou ils rencontraient hélas des
    personnes qui leur faisaient payer leur nuit dans la paille et leur eau
    ne pas perdre la mémoire

  15. GUERIN 3 ans Il y a

    J’espère que vous n’avez pas défilé contre la loi travail. Car là aussi des dirigeants avaient pris des décisions sans consulter les organisation syndicales.
    C’est bizarre cette vue déformante suivant les jours

  16. calaimero 3 ans Il y a

    bonjour je suis comme beaucoup je ne suis pas contre les réfugies mais je pense que les agents on leurs mots a dire est ce que dans 5 mois il partiront en laissant les locaux dans le mème état qu a l arrivée nous avons sur notre territoire plein de sans abri eux qui les loges croyez vous qu a ce jour cela va s arrêter la pas du tout maintenant qu ils ont trouvés la porte il seront de plus en plus nombreux est ce que nos élu eux leurs on ouvert leurs porte de leurs résidence secondaire il y aurait été bien je pense a savoir aussi que certain collègue ne peuvent pas être affecté alors que la il ont été du 1er coup trop de social

  17. Michel 3 ans Il y a

    Encore une fois la CCAS est bien généreuse, je ne suis pas contre mais le partage ça existe il y a bien d’autre structure de l’état qui pourrait en accueillir des réfugiés, la CCAS se prend pour le père noël. Avec le porte monnaie des autres on a le cœur bien large et en plus on se congratule de la mesure prise

    • tonio 3 ans Il y a

      je suis tout a fait d’accord avec vous …

  18. Cjn 3 ans Il y a

    Le communisme est mort avec la gauche. Arrêtons d’accueillir la misère du monde et redonnons aux mots travail respect et égalité toute leur valeur !!!
    Quand je pense que même avec 2 enfants j’ai n’arrive pas à être affecté ont ce moque vraiment des agents enfin en cette période d’élection mon choix est fait et ce ne sera pas rouge

  19. ALIPHAT 3 ans Il y a

    J’ai laissé un message qui n’a pas plu : il n’est pas publié….Il faut vous brosser dans le sens du poil pour être publié. Je réitère : je suis contre l’accueil des migrants dans nos centres de vacances alors que des agents EGF ne peuvent pas partir en vacances dans ceux-ci, que mes enfants ne peuvent pas se chauffer, ni partir en vacances. Je ne peux pas partir dans les institutions car je viens en aide à mes enfants et mes 6 petits-enfants.

  20. ALIPHAT 3 ans Il y a

    J’ai 2 enfants et 6 petits-enfants en difficulté bien qu’ils travaillent. Ils n’allument pas le chauffage car les factures sont trop élevées, ne partent pas en vacances. Je ne peux pas leur faire bénéficier des centres de vacances car cela me ferait payer trop cher. Moi-même je ne pars pas en vacances pour pouvoir les aider (achat de vêtements pour les enfants, achat de nourriture, etc) Je suis contre l’accueil des migrants dans nos institution alors que nos enfants sont de plus en plus pauvres, ne se soignent pas correctement, n’ont pas droit aux vacances dans nos centres parce qu’ils ne sont pas agents EGF, n’ont aucune aide et/ou on ne leur accorde rien sauf les allocations familiales. Je suis très pessimiste sur la société que je laisse à mes enfants.

  21. BÉNARD 3 ans Il y a

    excellente initiative !!! arrêtons de voir plutôt “nos pauvres” avant tout. La pauvreté n’a pas de frontières, la mesquinerie et l’égoïsme non plus (on voit bien les raisonnements de l’extrême droite derrière les refus d’accueil dans les centres de vacances)

  22. scotto de santolo 3 ans Il y a

    La CCAS fait du social très bien, mais j’ aurai aimé quelle le fasse en 1962 lorsque nous sommes rentrés le 14 juillet d’ Algérie territoire Français ou mon Père travaillait à E.G.A. et qui dépendait d’ E.D.F. cela n’ a pas était le cas j’ avais 10 ANS et nous avons était accueilli sur le port de SETE par la croix rouge soit avec un verre de menthe ou un verre de grenadine et la foule derrière les barrières criant les PIEDS NOIRS DEHORS.Il a fallu a mes Parents que ceux ci se louent un misérable taudis avant d’ obtenir une mutation pour LONGWY!!!!!!!!!! ou nous avons passé 5 ANS!!!!!!! ou était la CCAS à ce moment là!!!!!! Il est vrai qu’ on a mieux accueilli mon PERE en 40 pour venir sauver la France et là nous étions des bons FRANCAIS!!!!!.Que la CCAS pense d’ abord à nos Anciens et à nos pauvres Français d’ abord avant de s’ occuper a des gens qui dans l’ avenir poseront probablement des problèmes à nos petits Enfants.

  23. grya26 3 ans Il y a

    C’est en prenant des décisions dans l’urgence que cette initiative généreuse va se transformer en sanction électorale à l’encontre de la CGT. Votre conception de la démocratie qui fleure bon l’absolutisme laisse encore une fois les agents sur le bord du chemin. Cela me désole une nouvelle fois car je me vois ainsi encore un peu plus spolié de mes activités sociales par ceux à qui j’ai confié leur gestion. Dommage ! !!

    • GUERIN 3 ans Il y a

      Complètement en phase avec votre analyse

  24. GUERIN 3 ans Il y a

    Je suis toujours étonné de l’esprit de girouette qui vous caractérise et que les membres des IEG avalent avec délice. Un simple exemple, mais il y en a mille. Loi de loi de travail que n’a -t-on pas entendu de ces dirigeants qui décidaient dans leur coin sans consulter les citoyens.
    Mais dans le cas des réfugiés vous décidez tout aussi souverainement sans prendre l’avis du personne actif et inactif.
    Bravo les champions de la dialectique

  25. jeannot 3 ans Il y a

    aider son prochain , on ne peut le reprocher a la CCAS.
    mais cela coutera certainement a la CCAS car l’aide de l’état sera probablement absorbée par les associations qui aide les migrants.

    est que Campéole qui appartient a la CCAS accueille des migrants?

    du point de vue sanitaire , même si la grande majorité des personnes accueillies sont des jeunes hommes apparemment en bonne santé , leurs conditions de vie très difficiles dans leurs pays d’origine, auquel s’ajoute leur séjour dans l’enfer de Calais, il est possible qu’ils soient porteurs de diverses maladies ?
    si des maladies sont détectées ,la CCAS devrait prévoir une désinfection des centres concernés , surtout pour les colos

    • GUERIN 3 ans Il y a

      Tout à fait d’accord avec vos propos

  26. Lup 3 ans Il y a

    On devrait certainement s’occuper de nos français qui dorment dans la rue et qui vivent avec moins de 1000€ par mois.
    Interdit (les réfugies) de les mettre dehors avant mars, s’ils décident de squatter ces institutions, qui va les accueillir, qui prendra en charge les dégâts, qui va assurer la sécurité, cela va t il devenir un quartier de non-droit comme à Calais. Scandaleux de décider pour nous, aider plutôt nos inactifs dans la misère, vivement que cela change de couleurs

    • stabilo 3 ans Il y a

      Dans quel état allons nous retrouver (si nous les retrouvons) nos camps de vacances ?Que signifie cette décision ,sans demander l’avis des agents.Que les âmes charitables les hébergent chez eux et tout sera réglé, mais la , s’évapore la solidarité , plus personne, je trouve cela inadmissible . En suite on nous bassinera que le coup des ouvertures et fermetures des camps rallongées coutent trop cher .Pauvres décideurs éloignés de la réalité des agents , la décision des agents est primordiale .

    • tonio 3 ans Il y a

      je suis bien d’accord avec vous ..

  27. PHILIPPON Gérard 3 ans Il y a

    Je suis fier de la décision unanime du conseil d’administration de la CCAS qui forte de ses valeurs de solidarité met en pratique ses actes avec ses paroles. nos somme nés d’un grand mouvement de solidarité, nous devons faire perdurer cette grande tradition d’humanisme qui a toujours animé le mouvement ouvrier. Dans ces périodes difficiles, il est d’une très grandes importances que nos organismes sociaux s’engagent concrètement. Bravo et grand merci à nos élus.

  28. colin 3 ans Il y a

    j’espere que les centres tel que AZUREVA,PIERRE et Vacances,Club med …etc vont faire le meme effort.Sinon ,on nous prend pour des buses.

  29. HAYE 3 ans Il y a

    Mettre les centres de vacances EDF pour les réfugiés?, il faudrait peut être demander l’avis aux agents EDF? il n’y a pas que les syndicats qui doivent décider, surtout pour ce problème, que les âmes charitables les hébergent chez eux et tout sera réglé, mais la plus personne, je trouve cela inadmissible et beaucoup d’agent sont de mon avis

    • tonio 3 ans Il y a

      je suis d’accord avec vous ….

  30. Devis 3 ans Il y a

    Bravo la CCAS, nos activités sociales démontrent une fois de plus leurs valeur de Solidarité, justice Dignité

  31. Hasselbach Arlette Présidente AFMD 68 3 ans Il y a

    Bravo à la CCAS qui fait vivre concrètement les valeurs qui rassemblent : solidarité et émancipation, fraternité et courage !
    J’espère que de nombreuses associations seront aussi sollicitées pour participer à cet élan humaniste qui fait appel à l’intelligence du coeur, car c’est en oeuvrant “avec” les réfugiés que nous ferons reculer les préjugés et les peurs irrationnelles qui sont attisées par beaucoup de médias et certains courants politiques…

  32. gael 3 ans Il y a

    Bravo à la CCAS et aux CMCAS engagées pour cette action qui prouve par les actes les valeurs de solidarité, dignité et justice sociale portées et défendues depuis 70 ans !

  33. israel 3 ans Il y a

    je me réjouis de cette décision qui est conforme à nos valeurs humaines

  34. Buchon 3 ans Il y a

    La ccas est conforme à ses valeurs dans cette action. L’état et les directions en tiendront ils compte au cours des négociations sur le financement de celle-ci?

Laisser une réponse à Ferria Cliquer ici pour annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 + dix-neuf =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?