Les Activités Sociales solidaires des victimes

Le personnel des Activités Sociales s’est réuni ce lundi à midi, à Montreuil, autour du président de la CCAS, Michaël Fieschi, pour respecter une minute de silence en souvenir des victimes des attentats du vendredi 13 novembre 2015. D’une voix émue, le président, a réaffirmé l’importance des valeurs de solidarité, de dignité et de justice sociale face à la volonté de destruction et à la terreur semée vendredi dernier dans les rues de Paris et de Saint-Denis (lire le Communiqué des Présidents et du Directeur Général).
Des rassemblements ont eu lieu à la même heure au siège et dans l’ensemble des territoires de la CCAS ainsi que dans de nombreuses unités des industries électrique et gazière.

1 Commentaire
  1. Freychet Jack 3 années Il y a

    Contrairement à ce qu’écrivent dans leur communiqué les Présidents des organismes et le directeur général la vie de 130 personnes(sic) n’a pas été prise parce qu’elles partageaient un moment ensemble mais par la faute de décisions prises par les plus hautes autorités, politiques, financières, économiques du monde occidental qui ont voulu utiliser l’obscurantisme pour tenter de contrôler économiquement la planète, le Moyen Orient en particulier avec l’aval ou le laisser faire d’une majorité de leurs opinions publiques respectives.

    J’ai, personnellement, une autre analyse que j’aurais pu tout aussi bien intituler le bal des faux culs ou chacun pourra reconnaître les siens. Vous la trouverez à l’adresse suivante : http://jafreyvil.over-blog.com/2015/11/a-propos-des-attentats-du-13-novembre-2015.html

    Mieux vaut prévenir que d’avoir à pleurer et panser les blessures mais pour cela il faut comprendre le film qui se déroule sous nos yeux et par conséquent échanger, accepter la critique, ne pas la censurer, y répondre, en fait dialoguer et ne pas monologuer de part et d’autre, les valeurs de solidarité, de dignité et de justice sociale, chères au président de la CCAS, sont à ce prix aux plans international et national ainsi qu’au sein des IEG, de leurs activités sociales, acquises après de hautes luttes, en 1946, dont la disparition a été programmée par les mêmes qui ont semés et sèment encore la désolation un peu partout en Afrique , en Asie, en Europe centrale au moyen Orient, chez-nous aussi même si ceux qui ont encore un emploi et un revenu qui leur permet de surfer sur la crise tels Tartufe se voilent la face. Plus d’un tiers de la population française est aujourd’hui sacrifiée sur l’autel du profit le plus grand dans le laps de temps le plus court possible mais attention ça n’arrive pas qu’aux autres.

    Questions subsidiaire : Qui, parmi le personnel des IEG, sait qui était Marcel Paul, un Pitau, ce qu’il a fait…

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

3 × un =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?