+

Sénégal : “La fermeture des marchés a beaucoup fragilisé les gens”