Francos Éduc : quand le rap s’invite dans les colos

Hippocampe fou a animé un atelier rap dans le cadre d’une colo sportive organisée à Signes (Var) du 24 au 30 octobre derniers. Les morceaux viennent d’être publiés en ligne. ©Pierre Charriau/CCAS

Une semaine pour apprendre à rapper ! À l’automne dernier, les 9-11 ans d’une colo sportive organisée à Signes (Var) ont découvert la pratique du rap avec Hippocampe fou. Une initiative de la CCAS et de Francos Éduc, dispositif né du partenariat avec les Francofolies de La Rochelle. Extraits.

Écrire des rimes, cerner le rythme, trouver sa voix… Voilà qui n’est pas une mince affaire, surtout pour de jeunes colons. Alors, pour s’approcher au plus près de l’activité créatrice, rien de tel que l’aide d’un créateur hors pair : Hippocampe fou.

Auteur d’une trilogie d’albums, « Aquatrip », « Céleste » et « Terminus », le rappeur français se démarque sur la scène rap par son univers décalé, articulé autour de trois fondamentaux : le maniement des mots, l’autodérision et le storytelling. Ce qui explique en partie son succès et les 33 millions de vues qu’il cumule sur sa chaîne YouTube.

Écriture, scansion, musicalité : les préados de la colo de Signes apprennent les bases du rap avec un pro du genre. ©Pierre Charriau/CCAS

« Je rigole plus avec mes potes qu’avec un téléphone »

En bref, on peut dire que les gamins ont été formés à bonne école, par un prof rappeur qui anime par ailleurs des ateliers d’écriture depuis une dizaine d’années. Tous les matins donc, pendant deux heures, ils se sont exercés aux assonances, à la maîtrise du flow, jusqu’à l’enregistrement.

La finalité de cet apprentissage ? Une chanson de 4 minutes, intitulée « Colo : la Dream Team », dans laquelle s’expriment 12 apprentis MC. En prime, un freestyle de 1 min 30. Pour les participants au séjour Sports en musique, rap et sport semblent avoir fait bon ménage.

Colo : la Dream team

Le freestyle de Signes

Dans les couplets, l’« egotrip » – l’une des bases fondamentales du genre musical – s’étoffe de références : « Il est fort Messi / mais je suis meilleur que lui ; Comme Tony Parker / je connais mes techniques par cœur ; Toi, t’es le looser / moi le grand gagnant. » Puis vient le refrain : « On est la Dream Team, on est trop forts. »

L’expression artistique des enfants témoigne de leur état esprit. Avec des phrases telles que « L’ambiance à la colo, c’est plus que cool / c’est toujours la fête comme dans un clip de Jul », ou encore « Je sais que ça t’étonne / mais je rigole plus avec mes potes qu’avec un téléphone », ils résument parfaitement ce que permettent les colonies, le sport et la chanson : partager des expériences et des moments conviviaux.


À écouter aussi

En bonus, ces deux « sons » réalisés la semaine suivante, supervisés par le groupe de rock Thé Vanille, dans le cadre de ce partenariat.

« Dans une nuit sombre »

« Avec toutes ces rimes »


Le partenariat CCAS

Une convention cadre de partenariat a été signée entre la CCAS et les Francofolies de La Rochelle autour du dispositif Francos Éduc, afin de développer des projets d’éducation artistique pour les Activités Sociales de l’Énergie, et plus particulièrement pour les CMCAS.

En savoir plus sur ce partenariat sur ccas.fr

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?