“J’étais presque un ouvrier”, ou l’imaginaire du travail des jeunes des Hauts-de-France

©Jean-Luc Boiré

Lors d’ateliers menés par l’association partenaire Travail et culture, dans une région fortement touchée par le chômage, plus de 200 jeunes de 13 à 30 ans ont confié à l’auteur Jean-Marc Flahaut leur imaginaire du travail. Un livre, “J’étais presque un ouvrier”, restitue leur parole.    

Dans une région où le taux de chômage des jeunes peut atteindre 36 %, “le projet consistait à aller à la rencontre des jeunes et à leur laisser la parole”, confie simplement Jean-Marc Flahaut, auteur et poète.

“J’étais presque un ouvrier” donne la parole à Clément, Mégane, Célia, Léo, Noé, Solène et à des dizaines d’autres jeunes âgés de 13 à 30 ans, qui ont participé pendant plusieurs semaines à des ateliers d’écriture à Roubaix, Villeneuve-d’Ascq, Saint-Omer, Bruay-la-Buissière ou encore Béthune.

Ces échanges ont donc donné naissance à un livre sorti récemment et présenté le lundi 4 mars à la Maison du développement économique de Saint-Omer. Vendu 10 euros, l’ouvrage est une fierté pour l’association Travail et Culture, qui l’a coédité aux côtés de la maison d’édition locale les Venterniers.

La base du projet ? Réfléchir autour du mot “travail”, s’en imprégner et laisser libre court à son imagination. “Je leur ai proposé de s’inscrire dans un processus d’autoformation basé sur les échanges, le vécu et la discussion en évitant de définir préalablement la mise en forme que pourrait prendre cette expérience afin de lui donner un caractère inédit”, précise Jean-Marc Flahaut.

Le livre fait partie du projet plus global Premiers pas, des mots au gestes de travail, qui a mobilisé jusqu’à 500 collégiens, lycéens, jeunes salariés, privés d’emploi ou en formation de la région, avec à la clé un spectacle, “Des mots aux gestes de travail”.


Lire aussi
“Rendre le mot “travail” sympa” : un spectacle pour livrer la parole des jeunes


“Leur imaginaire du travail n’est pas formaté”

Et naturellement, instinctivement peut-être, les jeunes participants ont écrit des récits, des fragments et des poèmes sur ce thème. “Quand j’ai lu les textes, j’ai tout de suite vu qu’il y avait matière à donner naissance à un livre, confie Jean-Marc Flahaut. Les écrits des plus jeunes étaient les plus intéressants car ils témoignaient d’un imaginaire du travail qui n’était pas formaté.

Le langage de ces jeunes qui ont entre 14 et 17 ans est sans filtre, leur parole est plus libre et spontanée.” Parmi la variété de textes, certains ont été rédigés collectivement tandis que d’autres sont des paroles individuelles mais anonymes.

Spectacle “Des mots aux gestes de travail” du collectif Étymologie poétique et de Jean-Marc Flahaut, le 4 mars à Saint-Omer (Hauts-de-France). ©Travail et Culture

La parole de ces jeunes est fidèlement retranscrite dans ce livre de 90 pages. “Seules les fautes d’orthographe ont été corrigées”, s’amuse l’auteur qui a mis un point d’honneur à ne pas formater leurs écrits. “L’objectif était de parler d’un sujet qui nous intéresse tous, mais chacun avec son style, son identité.” Pas question donc de modifier leur parole.

Et c’est ce qui fait la richesse de “J’étais presque un ouvrier”. Des témoignages amusants, naïfs et innocents aux témoignages poignants et terrifiants sur la réalité du travail, les propos de ces jeunes sont loin d’être aseptisés et font ouvrir les yeux du lecteur sur la réalité du terrain. Sans conteste, ces jeunes luttent pour s’offrir un bel avenir.

Depuis la sortie de l’ouvrage, les ateliers se poursuivent. “On pourrait même faire un tome 2”, indique Jean-Marc Flahaut. À suivre.


Commander le livre

“J’étais presque un ouvrier”, récits, poèmes, fragments écrits par 221 jeunes dans le cadre d’ateliers animés par Jean-Marc Flahaut
Coédition Travail et Culture/les Venterniers, 2018, 96 p., 10 €.


Pour passer commande, contactez Travail et Culture :
Adresse mail : info@travailetculture.org
Tél. : 03 20 89 40 60.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

13 − 6 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?