Tourner la page, ne pas refermer le livre

Valérie Perrin, assistante sanitaire et sociale, CMCAS Finistère-Morbihan et Raymond Coathalem, retraité./ CCAS

Valérie Perrin, assistante sanitaire et sociale, CMCAS Finistère-Morbihan et Raymond Coathalem, retraité. ©C.Crié / CCAS

Comment se reconstruire et continuer après la perte d’un être cher ? Comment lutter contre l’isolement et la solitude, lorsque l’absence reste assourdissante ? Dans un webdocumentaire sensible, nous avons rencontré plusieurs personnes concernées par le deuil, et la vie sans l’autre.


Sur le moment, concentré par l’interview, je n’ai pas perçu ce geste. C’est Charles, le photographe qui m’accompagne qui me l’a fait remarquer une fois l’entretien terminé. A mesure que les souvenirs de sa femme se faisaient plus précis, la main droite de Bernard s’est posé délicatement sur son cœur.

Il y a deux ans il a perdu sa femme à la suite d’une maladie fulgurante. Pourtant, quelques semaines plus tôt, il passait quelques jours de vacances avec elle à Venise. Un geste pudique et anodin qui révèle une douleur toujours présente. Les yeux humides il revient sur la vie passée : avec la famille d’abord, à EDF ensuite, avec les amis et les voisins maintenant. Pas facile de parler quand on se retrouve seul, la journée finie, et qu’il “faut dresser la table, préparer un couvert alors qu’il n’y a pas si longtemps il y en avait deux”.

De Vannes, à Quimper, en passant par l’Armor Baden dans le Morbihan ou Pont-l’Abbé dans le sud-Finistère, les témoignages d’Anne-Marie, Lyne, Louise ou Raymond dévoilent la difficulté de se reconstruire après le deuil. Pour Lyne qui a perdu son mari à la fin de l’année 2011, « le deuil est tellement personnel. On n’y est jamais préparé. Pour moi, il est toujours là. D’ailleurs, je ne sais pas ce que cela signifie de faire totalement le deuil. En tout cas, il est nécessaire de le vivre en en éprouvant toutes les étapes ».

“Au moment d’un deuil, les amis se font rares”

Chaque interview impose que de doser la relation. Il faut effleurer, respecter les silences et les détours. Avec son appareil photo, Charles doit faire preuve de discrétion pour ne pas être intrusif et ne pas brusquer. Au-delà des reportages, nous parlons simplement de la vie. Accompagnée de sa fille, avec Anne-Marie, c’est sur le long d’une plage ensoleillée que nous abordons son parcours de vie en tant que puéricultrice, l’attrait de la mer porté par son mari. “L’essentiel est de ne pas se replier sur soi : c’est ce sur quoi il faut faire très attention. Car au moment d’un deuil, les amis se font rares. Il n’y a plus personne.”

Lutter contre l’isolement et la solitude des bénéficiaires ou de leur conjoint, c’est la mission de Valérie Perrin, assistante sanitaire et sociale à la CMCAS Finistère Morbihan. Elle veille, aide et accompagne (notamment dans la gestion des formalités administratives) ceux et celles qui se retrouve seul. « Il faut entretenir le lien, régulièrement », nous dit-elle tout en précisant que sans ce travail, l’octogénaire se retrouverait totalement dans une grande solitude. La conservation de la relation humaine est fondamentale pour elle : « Parfois, nous sommes prévenus du décès d’un bénéficiaire ou de son conjoint tardivement. Quelques jours, un mois, voire plus », regrette-t-elle.

Le deuil est donc un processus d’acceptation pour ouvrir une nouvelle page de la vie sans oublier la précédente. De son côté, Lyne a entamé ce travail de reconstruction par « les rencontres et le partage » dans le cadre des Voyages solidaires organisé par la CCAS : « Le deuil n’empêche pas de vivre, admet-elle. Bien au contraire et c’est ça qui est finalement important. »

Webdoc “Tourner la page, ne pas refermer le livre”


Pour accéder directement à notre webdocumentaire, suivez ce lien : ne-pas-refermer-le-livre.ccas.fr

Mode d’emploi

Le webdocumentaire est optimisé pour chrome ou firefox.
Si vous ne disposez pas de l’un de ces navigateurs, vous pouvez les télécharger aux adresses suivantes :
Firefox : https://www.mozilla.org/fr/firefox/new/
Chrome : https://www.google.fr/chrome/browser/

Si vous rencontrez des problèmes d’affichage, il est probable que votre navigateur ne soit pas à jour.
Firefox sur PC : procéder à la mise à jour
Chrome sur PC : procéder à la mise à jour

1 Commentaire
  1. ALBERTIN Maria 5 ans Il y a

    Merci… ça fait du bien de mettre des mots sur ce qu’on ressent, il faut accepter de vivre autrement, d’aller vers les autres alors qu’on a qu’une envie c’est celle de ne plus ouvrir les volets. Il faut beaucoup d’énergie…le combat est quotidien car malgré les années qui passent l’absence est toujours là !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

deux × 4 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?