Valérie Thuderoz : “Nous pratiquons une tarification socialisée”

Le village vacances de Marinca Porticcio (Corse-du-Sud), été 2019. ©Sébastien Le Clézio/CCAS

L’égal accès pour chacun à toutes les destinations est le principe fondateur de la tarification basée sur le coefficient social. Les détails avec Valérie Thuderoz, secrétaire générale de la CCAS.


Cet article fait partie d’un dossier :


La particularité de la tarification CCAS, c’est que, pour une même période, la participation bénéficiaire est fixée selon le type d’hébergement et tarif de référence associé ainsi que le coefficient social du bénéficiaire. Le tarif de référence est défini selon le principe de péréquation tarifaire. Ainsi pour un même type d’hébergement et une même période le tarif de référence est identique sur tout le territoire.

Ce mode de calcul, allié au système du “tour de rôle” pour les destinations les plus demandées, favorise le départ vers l’ensemble des destinations pour les bénéficiaires, qui ont de faibles ressources. Au-delà même de ce fonctionnement basé sur la justice sociale, ce que nous proposons à nos bénéficiaires n’est pas de la simple “hôtellerie”. Nos villages vacances incluent des activités culturelles, une invitation forte à la découverte des lieux et des autres.

“La CCAS ne s’inscrit pas dans un mode concurrentiel, mais doit s’adapter”

Néanmoins, le tourisme est devenu en quelques années un secteur ultra concurrentiel. Cette concurrence s’accroit en fonction des saisons et répond au principe de l’offre et la demande. La CCAS ne s’inscrit pas dans ce mode concurrentiel, mais doit s’adapter. La plus grosse partie de notre activité se fait en haute saison.

Faute d’un nombre suffisant de bénéficiaires dans les centres en basse saison, certains villages vacances CCAS sont contraints de fermer parce que le coût de l’ouverture est trop important au regard du nombre de vacanciers. S’ils restent ouverts, avec un tarif de référence basé sur une exploitation à l’année, cela ne paraît pas toujours juste au regard de ce qui est proposé par les autres opérateurs de tourisme.

C’est pourquoi nous avons engagé un travail avec nos partenaires depuis quelques années pour permettre aux agents et leurs familles de partir quand ils le souhaitent avec des tarifs attractifs en dehors de la haute saison. C’est d’ailleurs tout l’esprit de ce qui a été fait sur le centre de Gruissan qui est accessible aux bénéficiaires sur une durée étendue avec les offres partenaires ou socialisées.

L’objectif de travailler site par site sur les délégations d’exploitation à des partenaires du tourisme social et associatif permettra, en réduisant les coûts supportés par la CCAS, de proposer une off re vacances avec une tarification équilibrée en fonction des saisons avec un contenu de séjour toujours garanti.


Partir en vacances avec la CCAS : quatre possibilités

©Agence Bolivie/CCAS


Participation financière : les trois éléments clé

vacances à super-besse, été 2020, ©Joseph Marando/CCAS

En vacances à Super-Besse (Puy-de-Dôme), été 2020, ©Joseph Marando/CCAS

Le tarif de référence : une péréquation d’importance

À la CCAS, pour les séjours à tour de rôle ou en réservation directe, le tarif de référence des séjours est fixe, quels que soient la région, la période ou les niveaux de confort et d’équipement : c’est la péréquation tarifaire.

Elle vise à ce que le choix de départ ne soit pas influencé par le coût des vacances, afin de favoriser la mixité sociale. Le tarif de référence est indexé sur le point d’indice de l’Insee, actualisé chaque année, et est indiqué dans les conditions générales de vente pour chaque saison.

  • Le saviez-vous ? En dehors des vacances scolaires d’été et d’hiver, les tarifs de référence des séjours en réservation directe sont inférieurs aux tarifs de la haute saison.

Coefficient social : trois bonnes raisons de l’actualiser

Votre participation financière aux séjours à tour de rôle, en réservation directe ou à tarifs socialisés dépend directement de votre coefficient social. Celui-ci varie en fonction des revenus du foyer et de votre composition familiale (conjoints et enfants) à laquelle correspond un nombre de parts, qui peut être différent des parts fiscales attribuées par les impôts.

Il vous appartient de l’actualiser tous les ans, ou lors d’un changement de situation : si vous ne le mettez pas à jour, le coefficient maximum vous sera appliqué et vous paierez plus cher !

  • Le saviez-vous ? Célibataires et familles monoparentales : au tour de rôle et en réservation directe, une minoration de 25 % du coefficient social est appliquée aux personnes seules, partant avec ou sans enfants.
  • Voir notre tuto animé : Mettre à jour vos droits, en SLVie, en CMCAS ou en ligne

Réductions enfant(s) : l’équité prime

Quand vous partez avec vos enfants ayants droit (jusqu’à 25 ans inclus) en haute saison, vous bénéficiez d’abattements tarifaires et de réductions, quel que soit le mode de réservation (tour de rôle ou réservation directe).

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?