Vœux du président de la CCAS : 2021, l’année de tous les défis

©Céline Legrand/CCAS

À l’occasion de cette nouvelle année, le président de la CCAS Nicolas Cano rappelle les batailles à mener pour les agents des Industries électriques et gazières, et pour les Activités Sociales.

À l’aube de cette nouvelle année, je tenais tout d’abord à présenter, au nom du conseil d’administration, tous mes vœux aux agents des Industries électriques et gazières (IEG) et à leurs familles.

La pandémie qui nous a frappés au printemps dernier nous a fait prendre conscience de l’importance de la santé, de la solidarité et des liens humains, mis à mal durant cette crise sanitaire. 2021 sera une année importante pour les Activités Sociales, dont elle marque le 75e anniversaire.

C’est en 1946, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, que le ministre Marcel Paul, ancien résistant, déporté, et ex-dirigeant de la CGT de l’énergie, nationalisa les entreprises du secteur de l’énergie. La naissance d’EDF-GDF fut suivie de près par celles de nos Activités Sociales.


Lire aussi
Dossier | Marcel Paul, un électricien au conseil des ministres
Chronique | Il y a soixante-dix ans, naissait le CCOS


Les entreprises de la branche des IEG sont aujourd’hui menacées par des plans de dépeçage, Hercule pour EDF et Clamadieu pour Engie, qui n’ont d’autre ambition que de saborder le service public de l’énergie.

S’ils étaient mis en œuvre, ces projets seraient délétères pour les usagers, mais aussi pour les salariés de la branche, dont une large part n’aurait pas ou plus accès aux Activités Sociales.


Voir aussi
[Vidéo] Hercule au mépris de la démocratie


Il est donc fondamental de faire connaître notre comité d’entreprise unique en son genre, car géré exclusivement par les représentants des salariés. Telle est la clé pour que progressent encore les ambitions de justice sociale, d’inclusivité, d’éducation populaire et d’émancipation qu’il porte.

Notre force, c’est votre adhésion toujours plus forte aux Activités Sociales.

En 2019, plus de 75% des ouvrants droits y ont eu recours, que ce soit en termes de vacances, d’aide sanitaire et sociale, d’assurance, de restauration ou d’activités culturelles. Un chiffre en augmentation significative par rapport à l’année précédente.

Cette marque de confiance conforte notre détermination à être à vos côtés, et plus encore en cas de “vent mauvais”. Conscients de la crise économique et sociale qui se profile, et forts de ce que nous avons appris ensemble, durant la sinistre année 2020, nous allons intensifier nos solidarités au plus près des besoins de chacun et chacune d’entre vous.

 

Étiquettes :
0 Commentaires

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?