À Lens, une journée pour débattre du droit aux vacances et à la culture

Centre CCAS, Haute-Corse © Eric Raz/CCAS

Le centre de vacances d’Erbalunga en Haute-Corse © Eric Raz/CCAS

Le 7 avril prochain, Lens accueille une première : le Forum du tourisme social Nord-Pas-de-Calais-Picardie. On y évoquera notamment les projets politiques des CE, en terme de droit aux vacances et à la culture, ainsi que le potentiel du patrimoine du tourisme social.

« Rester enfermé dans un quartier toute l’année, ne pas voir d’autres horizons, je crois que cela aggrave certains problèmes. » Voilà résumé par Michelle Demessine, présidente de l’Unat (Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air), un des enjeux du tourisme social. C’est une des réflexions qui seront au centre du premier Forum du tourisme social Nord-Pas-de-Calais-Picardie, organisé le 7 avril à Lens (Pas-de-Calais), pour le 80e anniversaire du Front populaire et des premiers congés payés.

Une initiative pilotée par l’Unat, l’Ancav-TT (Association Nationale de Coordination des Activités de Vacances Tourisme et Travail) et les comités régionaux CGT du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie. La table ronde de la matinée s’intéressera aux « rôle et place du projet politique dans les CE (Comités d’entreprise), COS (Comités d’œuvres sociales), CASC (Comités d’activités sociales et culturelles) », notamment pour le « droit aux vacances et à la culture ». Celle de l’après-midi abordera le « patrimoine social au service de nos actions pour le droit aux vacances ».

« Le droit aux vacances a été mis en place petit à petit, dès 1936, mais encore plus fortement après-guerre, avec la création des grands CE, des mouvements d’éducation populaire… Mais cela n’a pas été jusqu’au bout, puisque 40 % des gens ne partent pas en vacances, notamment les jeunes et les retraités, à cause des petites pensions », note Michelle Demessine. « Avec le premier thème (du forum), on va un peu secouer la salle », prévient cette dernière. « Il y a 25 ans, des CE menaient des actions ambitieuses pour les enfants, avec des compagnies théâtrales par exemple », illustre Frédérique Landas, secrétaire générale de la CGT Picardie, tandis que Pascal Sarpaux, président de l’UNAT Nord-Pas-de-Calais-Picardie, note qu’aujourd’hui, « certains CE préfèrent la facilité, en se contentant de distribuer des chèques vacances ».

« Il faut remettre au goût du jour les repères revendicatifs », enchaîne Alain Bachelet, président de l’association de tourisme social ECLA’TS. Quant au patrimoine du tourisme social, Pascal Sarpaux explique que les CE les « utilisent pour 5 % seulement » de leurs destinations de vacances : « le reste va au privé ». « Nos équipements sont à la pointe du confort mais nous sommes méconnus des CE », regrette-t-il. « On a été capable de monter un modèle alternatif », raison de plus pour « être ambitieux et audacieux », conclut Eric Juncker, secrétaire de l’Ancav-TT.

Premier Forum du tourisme social Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Jeudi 7 avril, de 9h30 à 16h30
Salle Jean Nohain, route de Béthune, à Lens
Réservations
4 Commentaires
  1. POLVECHE Edith 2 années Il y a

    Caution vacances : 150 euros

    Nous avons été surpris cette année de devoir donner, 150 euros de caution, affectation centre de Chinon.
    Lors de notre arrivée, nous avons pu constater un gîte mal entretenu, des couettes sales, frigo pas dégivré, ect…..
    Nous avons 7 heures de route et nous aimons partir tôt le matin….Nous avons dû attendre 7h 30 pour la remise de la caution, le plus tôt heure d’arrivée de la personne technique, alors que d’habitude nous partions vers 4 h du matin……
    Je suis Ok pour une caution et avoir un gîte bien entretenu quand j’arrive….mais pas d’accord quand j’arrive après des gens qui sont en location et qui eux ne doivent pas laisser de cautions car personne au bureau durant ces périodes, et qui laissent les gîtes sales et des dégâts dans les gîtes. Y aurait il deux sortes d’agents, ceux qui nettoient et payent les cautions et ceux qui ne payent pas et qui ne nettoient pas ? chercher l’erreur………
    Cela fait 3 sites de vacances que je fais hors saison, et je constate partout le même état de délabrement, et le manque de personnel, de quoi ne plus donnez envie d’aller en ccas………
    Bonne journée à vous….

  2. haouisee 3 années Il y a

    je suis stupefait de voir q u il n y a plus d institution ccas (village de toile) dans le var car laisse a campeole.alors que celui ci fait de la pub a la radio (RTL) jusqu a 5 fois par jour pour louer nos institution a qui le veux.le centre de cavaliere a change toutes les toiles il y 2 ans ,et cette annee restruturation complete de l institution pour le laisser a campeole.c est l ouverture des tiers a nos institutions comme a edf.si le 1%
    sert a financer trigano !!!!

  3. haouisee 3 années Il y a

    je suis stupefait de voir qu il n y a plus d institution ccas de plein air dans le VAR tout est donne a campeole.ce partenaire fait de la publicite tout les jours a

  4. Delbart 3 années Il y a

    Pourquoi? Il y a un tourisme en Nord Pas de Calais?
    Je suis retraité EDF et je constate que nous sommes les parents pauvres des activités sociales.
    Alors que des centres sont rénovés dans toute la France ,nous ,nous devons nous contenter de Merlimont et du centre de Ponches qui est en continuelle rénovation.
    De plus, au niveau des vacances d’été, on diminue de plus en plus les sessions vertes en juin plutôt réservées aux retraités.
    Remarque si cette tendance perdure nous aurons nos affectations quelques jours avant les départs, plus les années passent plus le résultat du 1° tour initial est donné tardivement.
    La compréhension des affectations de vacances devient de moins en moins claire.
    Dans le passé ,la CCAS tenait plus en compte des besoins des agents.
    Je constate que les jeunes agents se détournent de plus en plus des activités CCAS au profit de vacances à l’extérieure de l’hexagone.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?