Catastrophe à Beyrouth : l’urgence est aux dons

Après la violente explosion qui a touché Beyrouth, le Secours populaire français apporte une aide matérielle à la population. ©DPNA/SPF

C’est un pays déjà en détresse économique et sociale qui vient d’être touché par l’explosion de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées dans un entrepôt du port de Beyrouth. La Fédération nationale des électriciens et gaziers relaie l’appel du Secours populaire pour prodiguer une aide d’urgence aux victimes.

Quelque 120 hectares, quatre bassins, seize quais, douze entrepôts, un silo à grains… les violentes explosions qui ont secoué Beyrouth mardi ont tout pulvérisé sur leur passage. Au moins 137 personnes sont mortes, 5000 blessées et des dizaines restent portées disparues. Les maisons de la zone portuaire et du centre-ville sont en majorité détruites. Jusqu’à 300 000 personnes auraient perdu leur logement.

Même si la solidarité libanaise s’organise, une grande partie de la population a passé la nuit dans les rues, les jardins et sur les trottoirs. Les hôpitaux de la ville, déjà sous tension en raison de la pandémie, sont saturés, alors que des centaines de blessés affluent. La solidarité internationale s’organise. Plusieurs pays, dont la France, ont envoyé une aide médicale au Liban.


L’urgence de collecter des fonds

Pour le secrétaire général de la Fédération nationale des électriciens et gaziers du SPF, Bernard Amiot, “l’urgence actuelle est de collecter des fonds”.

Les dons financiers peuvent être envoyés au Secours populaire français, dans tous les départements et fédérations, ou au fonds d’urgence :
– sur le site du SPF (en précisant “Urgence et post-urgence Liban”, ou “Fédération nationale des électriciens et gaziers du SPF”)
– par courrier, en précisant “Fonds d’urgence”, au 9/11 rue Froissart, BP 3303, 75 123 Paris Cedex 03

Faire un don pour le Liban

Votre don ouvre droit à une réduction d’impôts égale à 75 % du montant de votre versement, dans la limite du plafond de 546 €. Au-delà, la réduction est de 66 % dans la limite de 20 % du revenu imposable. Le Secours populaire est une association agréée par le Comité de la Charte du don en confiance. Ainsi, le SPF s’engage à respecter ses principes de transparence financière et de rigueur de gestion.


40 % de la population en dessous du seuil de pauvreté

Dévasté, le port de la capitale libanaise est quasiment hors d’usage. Le poumon économique de la ville a été pulvérisé au moment même où le Liban traverse déjà la pire crise depuis la dernière guerre civile. La crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19 a fait s’effondrer un système économique déjà au bord du gouffre : “dépréciation sans précédent de la livre libanaise, inflation record, licenciements massifs ont jeté une partie de la population libanaise dans une grande précarité. Tandis que le Liban accueille plus d’un million de réfugiés syriens depuis 2011, 40% de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté”, rappelle le Secours populaire dans son communiqué du 5 août.

Pour soutenir son partenaire Development for People and Nature Association (DPNA) dans son action et les victimes dans leur reconstruction, le Secours populaire a débloqué un premier fonds d’urgence de 100 000 euros et lance un appel urgent aux dons financiers. Sur place aux côtés de DPNA lors de cette première mission d’évaluation, le docteur Ismaïl Hassouneh, secrétaire national du Secours populaire, désigne deux priorités : “mettre tout en œuvre pour acheminer les blessés dans des hôpitaux de la région, ceux de Beyrouth étant saturés”.

“La seconde urgence, poursuit le secrétaire national, est de reloger les familles qui ont perdu leur habitat dans l’explosion, soit en louant des logements provisoires, soit en trouvant des hébergements dans les réseaux amicaux. Aux familles qui ont tout perdu, nous fournissons des produits de première nécessité : alimentation, ustensiles de cuisine, générateurs électriques, produits d’hygiène, vêtements, eau”.


Fédération des électriciens et gaziers : un fonds permanent

La Fédération nationale des électriciens et gaziers du Secours populaire français a mis en place l’appel aux dons auquel vous répondez régulièrement, lors de conflits ou de catastrophes naturelles.

Vos dons peuvent être envoyés à :
Fédération nationale des électriciens et gaziers du SPF
40, rue Gaston Lauriau
93100 Montreuil
ou directement sur le site du Secours Populaire Français

Contacter la Fneg : 09 52 47 85 29 / contact@spf-fneg.org

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

16 + treize =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?