Colos : notre foire aux questions

©Céline Legrand/CCAS

Les inscriptions pour les colos d’hiver sont possibles jusqu’au 24 novembre ! Conditions d’accueil et de voyage, mesures sanitaires en vigueur lors des séjours, avis d’affectation, paiement : on en profite pour faire le point sur les principales infos pratiques à retenir.

Restrictions liées au contexte sanitaire : séjours à l’étranger

Compte-tenu du risque sanitaire, la CCAS ne propose cet hiver aucun séjour jeune à l’étranger, outre-mer ou transfrontalier. La mesure est prolongée pour le premier semestre 2021.


Quelles mesures sanitaires pour les colos cet hiver ?

Dans le sillage des décisions, des circulaires et des recommandations de l’État, et fortes de l’expérience de l’été et de l’automne, les Activités Sociales préparent les séjours jeunes à venir avec, comme critères primordiaux, la santé et la sécurité de tous et toutes.

Port du masque, aération et désinfection des locaux, règles de circulation à l’intérieur des bâtiments, couchage… La vie quotidienne et les activités prennent en compte l’ensemble des consignes sanitaires en vigueur, et seront adaptées en cas de modifications imposées par les autorités.

Voir aussi nos portfolios :
Été 2020 : des colos extra et ordinaires
Jeunes : des colos sous haute protection

Les textes qui encadrent actuellement les conditions d’accueil :

► Les règles sanitaires nationales et préfectorales
L’accueil des jeunes en vacances devra se conformer aux décisions gouvernementales et préfectorales concernant la concentration et la circulation sur place.

► Le protocole sanitaire édité par les autorités
Les colos sont aussi spécifiquement encadrées par un protocole sanitaire publié par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, qui sert de base de travail pour l’ensemble du secteur, régulièrement mis à jour. Il est consultable sur le site jeunes.gouv.fr

En complément, les Activités Sociales renforcent l’information et le cadre règlementaire dans les colos :

► Pour les équipes d’encadrement : une plateforme ressource
Les services santé de la CCAS mettent à disposition des équipes un ensemble de ressources pour accueillir au mieux les enfants en colo en cette période d’épidémie, rassemblant un guide sanitaire et règlementaire complet, ainsi que des ressources pédagogiques pour expliquer et faire respecter les gestes barrières aux enfants, quel que soit leur âge.

► Côté familles : une charte de confiance mutuelle
Vous recevrez, avec votre confirmation d’affectation, une charte de confiance mutuelle, contenant des informations et engagements complémentaires relatifs à la colo de votre enfant dans le contexte de l’épidémie de coronavirus. Elle est également consultable sur la page Bien préparer sa colo du site ccas.fr

Que se passe-t-il si des symptômes de Covid-19 sont identifiés parmi les enfants ou les encadrants ?

Dans le cas d’un enfant, la famille est immédiatement prévenue pour organiser son retour dans les plus brefs délais, et la procédure d’isolement et de sollicitation d’un avis médical est également enclenchée.

Dans le cas d’un adulte, la personne est isolée dans un lieu dédié, un avis médical est sollicité pour une prise en charge immédiate, jusqu’à l’organisation du retour à domicile.

Un protocole précis est prévu dans le guide sanitaire édité par les services santé de la CCAS (voir ci-dessus).

Quelles activités dans les colos cet hiver ?

Cet hiver, comme pour l’automne, les activités favorites des enfants et des jeunes reprennent leur place en colo, avec de nouvelles propositions de séjours : sciences, glisse sur glace et escalade, ski hors-piste…

> voir les catalogues des colos nationales et régionales

La réalisation des activités sera adaptée aux mesures sanitaires en vigueur, et coconstruite avec les jeunes, les équipes d’animation et les partenaires historiques des Activités Sociales, dans le cadre du Projet éducatif des électriciens et gaziers.

Comment serai-je informé si de nouvelles mesures sanitaires ont un impact sur les activités de la colo ?

En fonction de l’évolution de la circulation du coronavirus sur le territoire, le gouvernement ou les préfectures pourraient décider de restreindre l’accès à certains lieux ou activités, de modifier les règles de rassemblement et de circulation… et ainsi contraindre les équipes des Activités Sociales à modifier le contenu des séjours, voire à annuler certains séjours si les conditions ne sont pas réunies pour accueillir les enfants.

Dans tous les cas, vous en serez informés par vos interlocuteurs de proximité, par mail ou via le blog Regarde mon séjour.

Le blog Regarde mon séjour

Le saviez-vous ? Vous pouvez retrouver des documents utiles (descriptif du séjour, lettre aux jeunes du directeur ou de la directrice…), avoir des nouvelles et des photos de la colo, à travers le blog Regarde mon séjour.

Comment ça marche ?
En amont de la colo, vous recevez par e-mail des codes de connexion uniques à regardemonsejour.com pour la session de votre enfant (identifiant et mot de passe), ainsi qu’une autorisation de droit à l’image.

En savoir plus

Mon enfant a une allergie alimentaire, une maladie chronique, un trouble du comportement, un handicap : peut-il partir en colo ?

La majorité des colos peuvent accueillir votre enfant en fonction de ses besoins. Handicap, troubles du comportement, allergies et intolérances alimentaires, maladies chroniques stabilisées telles que diabète, épilepsie, mucoviscidose ne sont donc pas un frein au départ.

Une seule condition : connaître sa situation bien en amont !

Dans nos colos, les équipes d’encadrement sont toutes accompagnées par des assistant·es sanitaires. Ensuite, selon la situation de l’enfant, étudiée en lien avec la famille, la CMCAS et les services médicaux de la CCAS, l’encadrement est informé ou renforcé, pour l’accueillir au milieu des autres tout en étant attentifs à ses besoins et en lui apportant un accompagnement adapté.

Comment ça marche ?

► Première étape essentielle de la préparation de la colo : renseignez toute information utile concernant votre enfant dans le carnet de liaison, que vous devrez remettre à votre SLVie avant le séjour.

► Il est préférable que vous procédiez à l’inscription de votre enfant auprès de votre SLVie, de votre CMCAS ou votre antenne de proximité pour construire un dossier si nécessaire, le plus en amont possible de la forclusion des inscriptions.

En savoir plus sur ccas.fr

Une fois ma demande d’inscription faite, comment puis-je savoir à quel séjour mon enfant est affecté ?

Votre avis d’affectation est à retrouver dans votre espace Activ’, à partir du 28 octobre pour les séjours de fin d’année, et du 26 novembre pour les colos de février : il indique l’activité et le lieu du séjour, ainsi que le montant de votre participation financière.

Que faire si mon enfant n’est pas affecté ?

Si à l’issue de la campagne d’inscriptions, votre enfant n’a pas d’affectation, vous recevez un avis de non affectation. La demande de colo n’est pas pour autant annulée !

En fonction des places disponibles les équipes des Activités sociales vous recontacteront afin de vous proposer une autre colo, en privilégiant une activité similaire.

Bon à savoir
Lors de l’inscription, précisez une date de maintien de la demande : si vous ne souhaitez pas être recontacté au-delà d’une certaine date, pour organiser vos vacances différemment, cela permet aux Activités sociales de le savoir !

Quand et comment dois-je régler la colo de mon enfant ?

Lorsque vous recevez l’avis d’affectation dans votre espace activ, les Activités sociales vous indiquent votre participation financière au séjour.

Le paiement de la colo peut s’effectuer en deux fois : le règlement d’un acompte, qui valide l’inscription, et le règlement de la totalité du séjour, qui permet aux Activités sociales de vous délivrer une attestation de vacances.

Première étape : le versement de l’acompte (25 % du montant du séjour). À régler 15 jours ouvrés après la réception de l’avis d’affectation, c’est ce qui confirme l’inscription de votre enfant. Vous pouvez régler la totalité du séjour à ce moment-là.

Deuxième étape : le règlement total du séjour. À réception de la confirmation d’affectation, vous disposez de 20 jours calendaires (séjours en France) pour régler la totalité du séjour. Sans ce règlement, votre enfant ne pourra pas partir en colo !

Deux options pour le règlement :

Séjours régionaux et séjours nationaux : par chèque en SLVie et CMCAS.

Séjours nationaux uniquement : par carte bancaire dans votre espace activ sur ccas.fr.

Pour un juste prix, soyez à jour

Le saviez-vous ?
La CCAS prend a minima en charge 37 % du coût réel des séjours, et jusqu’à 90 % pour les plus bas coefficients sociaux. Et vous pouvez bénéficier d’un abattement de 5 % minimum si plusieurs de vos enfants sont affectés sur une même période.

Le montant dû pour le séjour de votre enfant dépend de votre coefficient social : pour que le calcul de votre participation soit ajusté au plus près de votre situation, assurez-vous d’avoir transmis aux Activités Sociales des informations à jour concernant votre famille (composition familiale, avis d’imposition), ainsi qu’un RIB.

Si vous oubliez ou ne souhaitez pas mettre à jour vos revenus, le coefficient le plus élevé vous sera alors appliqué !

> En savoir plus sur le calcul du coefficient social
> Comment modifier mes informations en ligne sur ccas.fr ?

Je souhaite annuler la colo de mon enfant. Comment faire ? Des pénalités seront-elles appliquées ?

Il existe plusieurs cas, entraînant ou non des pénalités. Cependant, une annulation tardive ne permet pas systématiquement la réaffectation de la place libérée : au risque de priver un autre enfant de partir en colo, n’annulez pas à la dernière minute !

Avant la clôture des inscriptions, vous pouvez annuler votre demande, auprès de votre SLVie/CMCAS ou sur ccas.fr : aucun justificatif ne vous sera demandé, et aucun frais appliqué, puisque vous n’avez rien réglé.

Si votre enfant est affecté, vous disposez de 15 jours calendaires après la réception de l’avis d’affectation pour vous rétracter, sans justificatifs. Comment ? En vous manifestant auprès de votre SLVie/CMCAS ou antenne de proximité. À noter que si vous ne réglez pas l’acompte à temps, votre demande est annulée.

Si vous annulez la colo pour une raison imprévue (maladie grave ou contagieuse, accident, décès d’un proche), sous réserve de la production de justificatifs, vous serez également remboursé.

En cas d’urgence, si vous n’avez pas de justificatifs à produire, vous pouvez annuler le séjour de votre enfant jusqu’à 20 jours avant le départ (séjours en France) auprès de votre SLVie/CMCAS ou antenne de proximité, et serez remboursé.

Dans tous les autres cas, des frais seront appliqués (voir dans le détail dans les conditions générales des séjours hiver, chapitre 1, “La demande”)

Comment être sûr de ne rien oublier avant la colo de mon enfant ? (documents à fournir…)

Carnet de liaison, vaccinations et ordonnance pour toute prise de médicaments, trousseau, tests d’aisance pour certaines activités… Avez-vous pensé à tout ? N’hésitez pas à contacter votre SLVie, votre CMCAS ou votre antenne de proximité, qui saura vous guider.

Retrouvez aussi des infos utiles sur la page “Bien préparer sa colo” de ccas.fr et dans le carnet de liaison.


Vous avez une question sur les colos ?
Posez-la en commentaire, nous tenterons d’y répondre au plus vite.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?