En Guyane, pas de retraite pour la santé et la sexualité !

©Getty Images

La CMCAS Guyane organise le 2 mai, dans ses locaux à Cayenne, une journée d’information sur la santé et la sexualité destinée aux retraités.

Une petite randonnée matinale sur la plage de Montabo, à Cayenne, une séance d’aquagym, une rencontre avec un médecin et une spécialiste de la sexualité, et pour finir, un bon repas : la Journée de l’amitié des pensionnés, organisée le 2 mai par la CMCAS Guyane, promet d’être bien remplie, tant physiquement qu’intellectuellement !

“Quand on est retraité, on n’est pas fini !”, lance Serge Felix, président de la commission des inactifs de la CMCAS. “Justement, il ne faut pas rester inactif. Si chaque jour chacun faisait au moins un peu de marche…” Sensibiliser les pensionnés à l’importance de maintenir une activité physique régulière est l’un des principaux objectifs de cette journée.

Prévenir les troubles

Mais il s’agit aussi d’informer les participants sur les bonnes habitudes à prendre afin de rester en bonne santé. Ils pourront, pour cela, compter sur les lumières du Docteur Rollin Bellony, connu en Guyane pour son engagement en faveur des populations isolées, notamment auprès de la communauté amérindienne.

Il expliquera comment lutter contre l’excès de cholestérol et le diabète, et comment prévenir les rhumatismes, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou encore la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Le tabou de la sexualité des seniors

Après le Docteur Bellony, c’est une sage-femme, Raïssa Roubeaud, qui prendra la parole, et tentera de s’attaquer à un tabou encore bien ancré dans notre société : la sexualité des retraités. “C’est une problématique qui peut engendrer de la dépression, du découragement ou encore un sentiment d’abandon”, explique Serge Felix.

Face à l’intérêt que suscitent toutes ces questions de santé et de sexualité chez les retraités, la CMCAS Guyane pourrait organiser une nouvelle journée d’information sur la santé avant la fin de l’année.


Lire aussi
Philippe Arlin : “On peut s’éduquer sexuellement à n’importe quel âge”

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4 × deux =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?