Trop, c’est trop !

financement -20 %À l’issue de la dernière commission paritaire de branche concernant le financement des Activités Sociales, les employeurs proposent la fin programmée des Activités Sociales !

La séance de la commission paritaire de branche du 6 décembre dernier était consacrée à l’audition des propositions des employeurs concernant les moyens dits “bénévoles” (détachement des agents au service des Activités Sociales et locaux d’accueil et administratifs) et le financement.

Concernant le financement, les employeurs ont annoncé leur volonté de diminuer de 20% la dotation annuelle aux Activités Sociales des électriciens et gaziers, et d’instaurer un plafond indépassable de 390 millions d’euros qui serait atteint en 2020. Ainsi, après une baisse continue du 1% de près de 86 millions en quatre ans, les employeurs annoncent leur intention de le diminuer encore de 55 millions dans les quatre années à venir !

Ces coupes sombres, cumulées à celles concernant la baisse des détachements d’agents des moyens bénévoles d’une ampleur similaire de 20%, portent comme jamais des menaces très sérieuses sur l’existence même des Activités Sociales des gaziers et des électriciens et de leur protection sociale et ce, alors même que le nombre des bénéficiaires devrait prochainement augmenter, augmentation qui fera naturellement suite au rajeunissement des effectifs.

Indignation des organismes face à la proposition des employeurs
> Lire le communiqué

À quelques mois d’échéances électorales cruciales, à la faveur desquelles des forces politiques revendiquent la fin du modèle social français au profit d’une régression sociale sans précédent, les Activités Sociales des salariés de l’énergie deviennent une cible de choix.

Une nouvelle et ultime réunion de la commission paritaire de branche réunira fédérations syndicales et employeurs mi-janvier, à l’issue de laquelle le ministère de tutelle et les pouvoirs publics trancheront. Cette réunion devrait donc être un moment inédit de mobilisation des électriciens et gaziers à travers toute la France pour la sauvegarde de leurs Activités Sociales. 

Face à l’ampleur de l’attaque, c’est maintenant à tous les salariés et leurs familles, aux militants des Activités, à tous les bénéficiaires des Activités d’organiser la riposte. Déjà 73 000 d’entre vous ont signé la pétition.

Signer la pétition

Cliquez sur la bannière pour signer la pétition.

1 Commentaire
  1. Sergio 3 années Il y a

    Pouvez-vous me dire qui sont ce que vous nommez “les employeurs” ?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

deux + un =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?