+

“Le plan Hercule n’est que la continuité de la destruction de l’outil industriel français”