La CMCAS Guyane fait son marché… solidaire

Retraité EDF participant au marché solidaire©S.Archimède/ccas

Robinson Lehacaut, retraité EDF participant au marché solidaire ©S.Archimède/ccas

Rendre leur pouvoir d’achat aux bénéficiaires tout en recréant du lien social, c’est l’un des objectifs de la CMCAS Guyane qui a ouvert un marché solidaire et créé une « carte préférentielle » utilisable dans trente-six magasins du département.

A quelques kilomètres de Cayenne, un terrain pentu constellé de cacaoyers. Celui de Robinson Lehacaut, agent EDF retraité au rire détonnant et à la bonne humeur communicative. Le jardin, ce fils d’agriculteur est tombé dedans tout petit. Pas étonnant qu’il ait été parmi les premiers à vendre ses produits sur le marché solidaire ouvert par la CMCAS Guyane il y a un an. « Je vends du jus local : maracuja, ananas, citron, lait de coco… Ma spécialité, c’est le jus de cacao. » Beaucoup de retraités possèdent leur abatti, jardin traditionnel où l’on cultive manioc, maïs, légumes et fruits. Mais la population souffre d’un faible pouvoir d’achat. D’où l’idée d’organiser une fois par mois dans les locaux de la CMCAS un marché agricole et artisanal où les inactifs peuvent vendre à leurs collègues leur propre production à des prix inférieurs à ceux du marché de Cayenne. « Nous voulons rendre leur pouvoir d’achat aux bénéficiaires », affirme Micheline Antoinette. Le chef de service de la CMCAS constate que « de plus en plus de retraités sont en difficulté.» Le marché solidaire est l’une des solutions trouvées pour « venir en aide aux bénéficiaires sans toucher au budget de la CMCAS », qui reste limité. C’est aussi un bon moyen de recréer du lien social. « Ça nous permet de nous rencontrer », reconnaît Robinson Lehacaut. « Notre but est de permettre aux anciens de revenir, de rencontrer les jeunes et les anciens collègues », ajoute Rolland Racon, président de la CMCAS Guyane. La formule fait recette. « Le marché est de mieux en mieux achalandé », assure Micheline Antoinette. « Nous avons de plus en plus d’exposants et des produits de plus en plus variés », se félicite-t-elle. Des plats traditionnels, des plantes, des crevettes depuis cet été, et bientôt des poulets. Toujours à prix imbattables.

« Une carte préférentielle »

La bataille du pouvoir d’achat se joue sur plusieurs tableaux. Depuis quelques mois, les services de la CMCAS – et certains agents – vont à la rencontre des commerçants pour négocier des réductions (entre -5 et -30%) pour les quelque 2000 bénéficiaires du département. « Nous voulons toucher tous les secteurs », indique Micheline Antoinette. Vêtements, pneus et batteries de voiture, contrôle technique, petit électroménager, restauration, bijouteries, librairies, téléphones portables, location de chalets au Brésil, de l’autre côté du fleuve Oyapock… Trente-six magasins ont déjà accepté de jouer le jeu. Et ce n’est qu’un début ! Pour pouvoir bénéficier de ces réductions, il suffit aux agents de présenter leur carte activ’. Quand l’ensemble des commerçants guyanais aura été contacté, un catalogue répertoriant tous les magasins partenaires sera diffusé auprès des bénéficiaires.

Noël : Les enfants d’abord
Pas moins de 700 enfants sont attendus cette année pour l’Arbre de Noël, l’un des temps forts des Activités Sociales guyanaises, organisé depuis cinq ans avec le comité d’entreprise des fonctionnaires (la SRIAS). En raison de l’enclavement de certaines communes, certains n’ont jamais pu profiter des activités proposées les années précédentes (poney, kermesse, vidéo, structure gonflable, circuit à vélo, jeux).

“Aujourd’hui, il faut se focaliser sur les jeunes, insiste Rolland Racon. Cette année, nous prévoyons de faire descendre à Cayenne les enfants de Saint-Georges, Camopi, Regina, de leur faire découvrir la ville et ses environs.”

3 Commentaires
  1. Proust 3 années Il y a

    Robinson devrait rejoindre la FNEG.

  2. heder 3 années Il y a

    Belle photo faite à travers l article.l activité sociale prendra toujours sa source au coeur de ces Hommes et Femmesqui oeuvrent pour l épanouissement de tous…
    merci samy….

  3. MM 3 années Il y a

    Très belle initiative ce journal. Je ne sais pas si c’est dû au sujet abordé mais les choses sont dites de façon très simple, synthétisées…….J’étais obligée de faire une courte pause pour m’informer. Je me suis sentie proche de nos prédecesseurs et c’est avec plaisir que je viendrais leur donner une force au marché.
    Merci également pour nos enfants.
    Nous sommes au coeur de l’actualité sociale de notre entreprise.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?