Vacances : avec ou sans écran ?

©Besse/CCAS

27 % des Français avouent avoir du mal à délaisser leurs écrans pendant les vacances. Smartphones, tablettes, ordinateurs, télévision… ces objets du quotidien font-ils partie de votre valise ?

Dans les centres CCAS, les écrans sont aussi en vacances. Absence de téléviseurs dans les chambres, wi-fi parfois non accessible, les Activités Sociales souhaitent privilégier les actions culturelles, ainsi que le lien social et humain. La vie en communauté et le partage doivent primer sur les liens virtuels.

Tous accros au smartphone ?

Les millennials (15-35 ans) ont passé 2 h 14 par jour devant leur écran de télévision en 2016, contre 3 h 40 pour un téléspectateur moyen, selon une étude Médiamétrie parue en mai 2017). Si la télé n’est plus le média de la génération Y, c’est parce que ces derniers ont choisi d’autres écrans. Leur smartphone leur suffit pour suivre leurs youtubeurs préférés.

©Tiffany Princep/CCAS via piktochart.com

La télé est morte, vive le wi-fi !

En vacances, c’est un peu la même chose. À l’époque où la télé était encore chérie par les Français, certains bénéficiaires avaient fait savoir, grâce aux fiches d’appréciation remplies en fin de séjour, qu’ils souhaitaient avoir des téléviseurs dans leurs chambres ou gîtes. Mais la CCAS a tranché. La télévision nuit à la communication et au vivre-ensemble. “Cela n’est peut-être plus une demande des bénéficiaires aujourd’hui”, note Sébastien Germain, président de la commission Vacances adultes à la CCAS. En effet, c’est plutôt une autre demande qui revient souvent dans les fiches d’appréciation : l’installation du wi-fi.

Le débat sur le wi-fi n’est pas encore tranché dans l’univers des Activités Sociales. Pourtant, Internet est nécessaire, dans certains centres où le wi-fi est absent, et où la couverture en 3G-4G fait parfois défaut. Certains font aussi le choix de profiter de leurs vacances loin des écrans. Vivre ses congés pleinement de manière réelle et non virtuelle est même devenu tendance. Sylvie, 52 ans, agent d’accueil CCAS et CMCAS, explique son choix : “Les nouvelles technologies doivent être utilisées comme une aide et pas comme une machine à asservir.” Laisser ses écrans au placard serait donc synonyme de liberté.

Lire aussi : Des ados hyperdéconnectés, reportage en Auvergne dans une colo 15-17 ans

Melie, 30 ans, femme d’agent, est plus nuancée : “La télé en vacances, c’est hors de question. Mais le wi-fi est essentiel, pour répondre à nos mails, lire le journal, ou envoyer des photos à papi et mamie.” Le wi-fi peut aussi avoir une utilité pour l’organisation des vacances. Sébastien Germain en est conscient : “Il y a l’envie de rester connecté pour voir les infos sur les sites de tourisme ou d’autres informations pratiques, par exemple.”

D’autant plus que la CCAS souhaite développer l’utilisation des supports numériques en vacances : appli “Ma CCAS”, billets électroniques sur l’espace Culture et Loisirs… Sébastien Germain conclut : “Le wi-fi dans les logements a un coût. Mais la priorité est l’accès à Internet dans les points de rencontre et à l’accueil.”

Elles le disent

“Les vacances sont le seul moment où nous nous retrouvons en famille. La première année, nous avons été contrariés par l’absence de télé. Mais la bibliothèque et les jeux de société nous ont permis de passer de très bons moments. Depuis, c’est une règle d’or : consoles, PC… tout reste à la maison. Seul mon téléphone portable nous accompagne. Mais je le laisse au fond du sac. C’est une vraie bouffée d’air, appréciée par tous, même par notre ado.”

Virginie Le Meur, 37 ans, Engie, CMCAS Finistère-Morbihan

“En vacances, je suis pour la déconnexion. C’est un moment à vivre pleinement. Seul le téléphone nous accompagne, mais loin des mains. Il ne sert que d’appareil photo. J’avoue que je regarde aussi parfois mes mails. À cause des écrans, l’instant présent n’est plus vécu. En soirée, les débats sont freinés par Google et ses réponses immédiates. Nous sommes physiquement ensemble, mais chacun est dans sa bulle Internet.”

Myriam Gauthier, 46 ans, RTE, CMCAS Toulouse

2 Commentaires
  1. stempin 9 mois Il y a

    Laisser le choix à chacun de consulter son écran (smartphone ou autre) c’est respecter chaque individu sinon c’est du totalitarisme; dans des centres partenaires, hors période de vacances scolaires, il est vrai qu’il n’y a pas d’animation; pouvoir regarder la télé (surtout s’il pleut mais aussi le soir) doit être un droit des vacanciers. Sinon, on contourne ce qui nous embête: j’ai vu à Merlimont des vacanciers installer grande antenne extérieure et télé faute de télé sur place.
    Quant au wifi, il ne sert pas qu’à travailler; les familles sont maintenant très éclatées et dans mon cas j’apprécie de faire Skype et de voir souvent mes petits-enfants au Canada faute de les avoir souvent avec nous.
    Rester au confort de 1946 sans wifi, sans télé, sans lave-vaisselle (bonjour la vaisselle si vous avez une famille nombreuse) c’est aller contre les besoins évolutifs des vacanciers qu’il faut considérer comme des clients; le marketing dit qu’il faut toujours répondre aux besoins des clients pour pouvoir se développer sinon on meurt; déjà qu’hors période scolaire, il y a des super promos chez Touristra (où il y a du wifi et la télé dans les chambres, selon les centres) qui deviennent très compétitives par rapport au prix de la CCAS qui a fortement augmenté.
    Si on veut nous couper de nos écrans pour plus de convivialité (c’est à dire pour boire de l’alcool au bar), non merci, je préfère rester sobre et faire mon sport favori (footing ou vélo). C’est mon choix de vacances. Je ne l’impose pas aux autres mais merci de le respecter.

  2. JOUANNEAUD Josiane 1 année Il y a

    Sans installer de télé dans les gites prévoir la possibilité de la recevoir ( prise d’antenne) Pour les bénéficiaires partant en dehors des vacances scolaires (gites en location), l’accueil est fermé et les activités culturelles inexistantes. Laissez le choix aux gens cela s’appelle la liberté

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?